Lucien Clergue

Lucien Clergue

né le 14 août 1934 à Arles

La nature, le sable, le sel, la mer… Lucien Clergue nous fait partager sa passion pour sa Camargue natale, qu'il observe depuis les années 1950 d'un regard de myope. Les gros plans sur les traces creusées dans le sable, les reliefs modelés par le ressac dans les salins, les fragments de poupées de cire rejetés par la mer évoquent le temps et la mort, qui l'ont toujours hanté. Seuls les très sensuels nus ondulant sur l'eau le ramènent à la chair et à la vie. L'ami de Picasso et d'Éluard avait en son temps choqué en montrant le pubis de ses modèles. 

.Sophie de Santis (Figaroscope) 03/06/2009   

« Nu zébré », New York, 1997.

Premier photographe élu à l’Académie des Beaux-Arts il a révolutionné la photographie.

clergue02

 Clergue8  clergue07

très esthétique nuances et courbes sont travaillées avec goût et originalité.

Pas d'expression, pas de visage, Lucien Clergue s'attarde pour jouer avec les corps féminins. Les femmes ne sont que les jouets de son objectif.

Sans pudeur il expose leur nudité. Joueur d'ombre et de lumière.

 

 D'une autre époque, on le voit  à la pilosité du sexe des modèles, loin d'en être rendu à l'épilation minimaliste d'aujourd'hui.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site