La boulangère

Un métier au féminin ?

La boulangère n'est pas la femme du boulanger

Céline avait oublié son rêve d'enfant. Il a ressurgi après un licenciement. Aujourd'hui, elle est installée avenue de la Mer et a les mains dans la farine sept jours sur sept. Une belle reconversion qui lui fait oublier toutes les galères lorsqu'elle présente à ses clients le Célinou, pain en forme de C.

à lire sur http://www.six-fours.net/actualite/six-fours-portrait-la-boulangere-n-est-pas-la-femme-du-boulanger-1374.html

        
          

 

 

Telle est l'enseigne de "la" boulangerie de Correns, où la boulangère est une femme de quarante ans, revenue au village de ses souvenirs d'enfance, pour reprendre et développer la boulangerie locale: un parcours en forme de reconversion professionnelle, pour cette ancienne directrice commerciale d'une maison de prêt-à-porter pour enfants.

 

Un sujet signé Pascale Marcaggi.(http://www.radioethic.com/les-emissions/art-de-vivre/alimentation---sante/ici-le-boulanger-s-appelle-fanny.html)

 

 

 La prochaine Fête du pain se déclinera au féminin. Une aubaine pour Priscilla Pruvost. A 25 ans, la jeune femme est la seule et unique artisan boulangère de Moselle. Rencontre dans son fournil, à Montigny-lès-Metz. A lire sur http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/05/04/la-boulangerie-au-feminin

    Les Pomponettes : Femme du boulanger ? Non, boulangère !

 
Journal 831 du 1 Septembre 2012
Afin de promouvoir la profession de boulangère auprès des femmes et faciliter le contact entre les professionnelles du pain, l’association les Pomponettes a été créée en janvier 2012 par deux jeunes femmes passionnées par leur métier.

« Ah ! Te voilà, toi ? Regarde, la voilà la pomponnette... Garce, (…), ordure, c'est maintenant, que tu reviens ? Et le pauvre pompon, dis, qui s'est fait un mauvais sang d'encre ! » Cette célèbre tirade extraite du film « La femme du boulanger » de Pagnol, où Raimu fait des reproches à sa femme tout en s’adressant à sa chatte noire, Pomponette, a inspiré les pomponettes du 21e siècle. http://www.lesnouvellesdelaboulangerie.fr/les-pomponettes-femme-du-boulanger-non-boulangere

http://galerie-pat.artblog.fr/509951/La-bienvenue-de-la-Boulangere/

La boulangère troque la baguette pour le micro

Caroline Aubourg est boulangère aux Grandes Ventes depuis deux ans, la concrétisation d’un rêve partagé avec son conjoint. Caroline Aubourg a une autre passion, celle du chant.

 

 Article à lire sur  http://www.lereveildeneufchatel.fr/2013/09/02/la-boulangere-troque-la-baguette-pour-le-micro/

«J’aime le contact avec la pâte»

Petite, elle a toujours vu le pain pétri à la main. «L’odeur du levain me rappelle ma grand-mère, raconte-t-elle. J’aime le contact avec la pâte.» 
 
 
 Hajja Fatna et d'autres femmes ont fait du Baghrir leur gagne-pain Dans l'ombre, elles forgent leur destin. Elles sont  battantes et, pour elles, rien ne vaut l'envie de vivre. Portrait d'une vendeuse de pain pas comme les autres.http://www.aujourdhui.ma/maroc-actualite/magazine/portrait-hajja-fatna-la-vendeuse-de-pain-51943.html

Cinéma

Un jeune homme, dans le quartier de la rue de Levis, a rencontré la jeune femme de sa vie, mais il n’ose l’aborder. Il la revoit chaque jour et puis, sans raison, ces rencontres cessent. Le jeune homme arpente les rues en vain. Il a l’habitude d’acheter des gâteaux dans une boulangerie et entreprend de séduire la serveuse. Le jour où elle consent à lui donner un rendez-vous, le jeune homme revoit « la femme de sa vie », alitée pendant trois semaines, à cause d’une fracture. Peu après, ils se marieront et la boulangère sera oubliée.

Claudine Soubrier : Jacqueline (la boulangère)

Film réalisé par Marcel Pagnol en 1938. Avec Raimu, (Aimable Castanier), Ginette Leclerc (Aurélie Castanier

pain trop cher

lundi 2 janvier 2012

Mes voeux à la boulangère

 
 
 
Je tenais pour ces 10 ans d'euro adresser mes voeux les plus sincères à ma boulangère pour 2012.
Il y a dix, j'étais comme tout le monde, levé de bonne heure pour un premier janvier, plus que hier, et pressé pour aller au distributeur tirer mes premiers 20 euros. Il n'y avait pas trop la queue et je suis parti tout content malgré tout avec mes euros tout neuf dans mon porte-feuille pour les montrer à ma femme (de l'époque). Je dis malgré tout parce que j'étais bien attaché à mes francs à l'époque et que la conversion me donner des angoisses.
J'ai liquidé tout mes francs chez les commerçants du coin, je ne voulais plus les voir, quitte à passer à l'euro, autant s'adapter le jour même.
J'ai donc donner mes derniers francs chez une boulangère pour acheter une baguette à 3,50 francs, c'était en 2002, une éternité, les boulangères étaient sympas et la baguette bonne, parfois l'inverse mais dans tout les cas c'était pas cher.
Dix années plus tard, l'euro a fait des heureux chez les patrons et des ravages chez les plus pauvres mais ma boulangère, cette salope a couché avec et en a bien profité, sa baguette est devenu tradition et elle est a 1,20 euro soit 8 balles si j'arrondis. Elle peut fêter les dix ans de l'euro, aller se faire un beau gueuleton avec son mari et faire péter les bulles ce soir. Bien commencer l'année avant de partir à Courchevel avec sa grosse berline allemande, c'est pas le top ça?
Allez , je souhaite quand même une longue à l'euro même si la Lituanie est plutôt pessimiste (ou sage) de ce coté là.
Femmes au travail : la marchande de pain allaitant son bébé, scène de rue en Bolivie http://www.imagesud.com/femmes-du-monde/?p=199
 

ARTS

Fichier:Pierre-Auguste Renoir - Nu couché (La Boulangère).jpgPierre Auguste Renoir

 

 La Fève

Extrait de http://bigorno33.free.fr/blog/Archive%20Blog%20Haut%20et%20Fort/2004-02.html

 Sculpture de Dali

La femme pain

Jean Francois Millet - Femme Enfournant un Pain

 

 

pain sacrée nourriture

Pour la beauté du geste

Pétrir la pâte

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site